Le 16 juillet 2018 se tiendra la soutenance de thèse de Madame Anne-Cécile MARCHAT pour son doctorat en Sciences de gestion. Dirigée par Michel BOYER et co-encadrée de Madame Christèle CAMELIS, elle s'intitule :" L’influence de la valeur perçue sur l’engagement client : Vers une nouvelle approche de la relation « individu-destination » en tourisme ",

Composition du jury :

  • Madame Christèle CAMELIS, Maître de Conférences, Université de La Réunion
  • Madame Sylvie LLOSA, Professeur, Université d’Aix Marseille
  • Monsieur Michel BOYER, Professeur, Université de La Réunion
  • Monsieur Kiane GOUDARZI, Professeur, Université Jean Moulin – Lyon 3
  • Monsieur Philippe JEAN-PIERRE, Professeur, Université de La Réunion
  • Monsieur Gilles N’GOALA, Professeur, Université de Montpellier


Résumé :

La recherche se propose de définir l’engagement client (EC) dans le cadre des destinations touristiques, son contenu et sa mesure. Elle propose d’intégrer ce concept novateur comme nouvelle variable résultat dans les modèles de compréhension des comportements touristiques. Elle montre aussi l’influence de la valeur de consommation et de la valeur globale dans la création d’un engagement envers la destination et les effets modérateurs de l’expérience sur ces mêmes relations.
La recherche répond à trois objectifs : (1) définir le concept d’EC dans le contexte des destinations, ses dimensions et sa mesure , (2) conceptualiser la valeur perçue dans le cadre des destinations, (3) modéliser les influences des dimensions de la valeur de consommation et la valeur globale sur l’EC en fonction de l’expérience touristique vécue. Le terrain de recherche est La Réunion, une PDI (Petite Destination Insulaire). 
La démarche méthodologique s’appuie sur deux études empiriques : une étude qualitative exploratoire menée auprès de 15 touristes à La Réunion via des entretiens semi-directifs et une étude quantitative exploratoire menée auprès de 572 répondants : 350 novices n’ayant jamais visité la destination mais étant familiers à cette dernière et 222 expérimentés ayant effectivement visité la destination pour un motif de loisirs/vacances.
L’étude qualitative permet de compléter et d’adapter les échelles de mesure de la valeur de consommation dans le cadre des destinations. La recherche distingue 8 dimensions de la valeur de consommation d’une destination touristique spécifique : La Réunion. L’étude quantitative permet (1) de développer un instrument de mesure de l’EC dans le cadre des destinations, (2) de valider empiriquement les échelles de mesure de la valeur de consommation et de la valeur globale, (3) de mettre en évidence l’influence de la valeur perçue sur l’EC.
La recherche a comme principaux apports la conceptualisation de l’EC dans le cadre des destinations et la mise en évidence des effets de la valeur perçue et de l’expérience dans sa formation. Elle indique en conséquence la nécessité d’orienter les stratégies d’offres expérientielles et de promotion en fonction des dimensions identifiées.
Elle propose également des outils permettant aux managers de la destination de soutenir les comportements et états d’EC envers la destination.



Mots clés :
Engagement client, destination touristique, expérience touristique, valeur de consommation, valeur globale, équations structurelles.