Nuit européenne des chercheur.e.s

ET SI LA RECHERCHE M’ÉTAIT CONTÉE PAR CEUX ET CELLES QUI LA VIVENT AU QUOTIDIEN ?

Tel est le défi qui sera relevé la nuit du vendredi 28 septembre par plus de 1001 chercheurs de toutes les disciplines scientifiques. Objectif : partager avec le public 1001 histoires sur la magie de leur métier, au travers de récits, de jeux, de mises en scène, d’énigmes et d’anecdotes. La Nuit Européenne des Chercheur.e.s, c’est une seule soirée, dans une centaine de villes européennes et 12 villes de France : Albi, Angers, Besançon, Bordeaux, Brest, Dijon, Le Mans, Limoges, Marseille, Paris, Toulouse et pour la première fois, Saint-Denis de La Réunion.

 

Pour cette 14ème édition de la Nuit Européenne des Chercheur.e.s, l’art de la narration et à l’honneur. Puisque 2018 a été proclamée année européenne du patrimoine culturel, la thématique« 1001 histoires » vient lui faire écho. Mais si les récits de Schéhérazade ont envoûté le roi de Perse durant les 1001 nuits, les chercheurs ne disposeront que d’une seule soirée, celle du 28 septembre, pour mettre en récit les sciences, des histoires de science ou leur propre histoire. Le thème 2018 invite les chercheurs en sciences humaines et sociales à se joindre au mouvement, pour intriguer, interroger, éveiller la curiosité du public et le passionner.

 

A La Réunion, cette première édition de la Nuit Européenne des Chercheur.e.s est organisée par l’Université de La Réunion, sur le site de l’IAE, rue de la Victoire à Saint-Denis, de 18h30 à minuit. Une scénographie originale et des espaces insolites seront mis en place pour apporter de la magie à l’évènement et immerger le public dans des décors et des ambiances mémorables. Les chercheurs proposeront aux visiteurs toute une série d’histoires drôles, d’énigmes, d’anecdotes, de jeux et d’animations pour dévoiler leur activité et partager des moments forts, intimes et décomplexés, riches en échanges et riches en émotions.

 

Elle accueillera une cinquantaine de chercheurs venus des laboratoires rattachés à l’université, mais aussi du CIRAD, de l’ESA et de l’ENSAM.

Leurs champs de recherche vont du volcanisme à l’illettrisme, de la guerre froide au diabète et du journalisme à l’énergétique. Tous ont à cœur de vous faire partager leur passion et de vous rendre accessibles leurs travaux.

 

Le public pourra stimuler ses sens avec les rencontres dans le noir, mais également tester des dispositifs d’animation inédits, comme les « playlists de chercheurs ». Enfin, un Labo des fake news sera proposé pour apprendre aux visiteurs à se méfier des idées reçues et à démêler le vrai du faux.

 

Demander le programme !

 

En savoir plus sur la Nuit européenne des chercheur.e.s en France 

Contact

Médiation scientifique :

Christelle Letellier : 0262 93 81 08 / 2180

Nathan Chazeau : 0262 93 81 32 / 3102

mediation-scientifique[at]univ-reunion.fr