La politique de valorisation de l'Université de La Réunion

Les attentes de la Société réunionnaise vis-à-vis de l'Université de La Réunion se sont profondément modifiées depuis quelques années.

La mission de l'Université se limitait à assurer l'enseignement universitaire et à diffuser les connaissances.  La Société civile demande, en outre, à pouvoir bénéficier d'un « retour » de l'Université par la valorisation des résultats de la recherche auprès des acteurs économiques locaux et de contribuer ainsi au développement régional.

La politique de valorisation des résultats de la recherche à l'université se doit donc de tenir compte des enjeux et évolutions récents qui l'affectent, et des menaces et opportunités qui en découlent à savoir une exigence croissante de la société en général et des entreprises en particulier concernant les retombées des activités de l'Université, mais aussi une volonté croissante du monde politique de coordonner et soutenir les initiatives de valorisation des organismes de recherche au niveau régional.

Dans ce contexte, il est important pour l'Université de La Réunion de définir clairement sa politique en matière de valorisation, qui intègre à la fois les orientations définies par le Ministère (via le Réseau CURIE), et les contraintes environnementales d'une région ultrapériphérique.

Pour ce faire, Le Conseil Scientifique de l'Université de La Réunion s'appuie sur une commission de réflexion sur la valorisation des résultats des recherches menées à l'Université.

Charte de valorisation

La commission valorisation a élaboré une Charte qui a pour objectif de fixer les règles communes à l'ensemble des équipes de recherche de l'Université de La Réunion en matière de propriété intellectuelle et de valorisation des résultats (Partenariat collaboratif, licences d'exploitation, brevets, création d'entreprises...).