Conférence : La Réunion, sentinelle du climat aux tropiques

lundi 28 novembre, 18 heures - amphithéâtre bioclimatique - campus du Moufia

Dans l'hémisphère sud, l’île de la Réunion est particulièrement adaptée à l'étude et la surveillance du changement climatique aux tropiques du fait de la position géographique et météorologique de l'île. 

L’Observatoire de physique de l’atmosphère de La Réunion (OPAR) est un site d’observation unique par la qualité de son infrastructure et de ses instruments, et par sa localisation dans une zone très peu documentée et riche de processus physico-chimiques dont l’étude se révèle essentielle pour mieux comprendre le climat et sa modélisation. L’observatoire du Maïdo, inauguré fin 2012, suscite un engouement important des communautés nationale et internationale ; il permet à l’OPAR d’étoffer la richesse de son parc instrumental et de ses collaborations, et d’occuper une place importante dans près d’une dizaine de réseaux et infrastructures de recherche.

Stéphanie Evan et Valentin Duflot vous présenteront les différentes structures de l'OPAR et vous expliqueront comment il a réussi, en moins de 10 ans, à placer La Réunion en première ligne de l'observation mondiale du changement climatique.

A l'issue de la conférence, ils vous proposeront d'échanger autour d'un rafraîchissement.