L'Experimentarium mis en place à l'Université de La Réunion

Déjà sollicitée pour des rencontres doctorants/collégiens en 2018, la cellule de médiation scientifique de l’Université de La Réunion a souhaité mettre en place le dispositif Expérimentarium pour enrichir les échanges. Le 7 juin, première mise en pratique au collège Albert Lougnon.

Ils se sont levés de bonne heure ce matin pour retourner au collège. Et pourtant, le collège, ça fait bien longtemps qu’ils n’y étaient pas allés, huit ans au moins ! « Ils », ce sont Angélique, Axel, Chloé, Christelle, Eva, Maël, Maëva, Margaux, Michaël, Morgane et Yannick, onze doctorants de l’Université de La Réunion, les tout premiers de l’île à participer à l’Expérimentarium.

L’Expérimentarium, c’est une occasion pour les jeunes chercheurs de parler de leurs travaux avec des élèves du CM2 à la terminale. C’est un dispositif qui est né à l’Université de Bourgogne dans les années 2000 et qui essaime depuis dans plusieurs régions de l’hexagone et d’outremer.

Pour cette première à La Réunion, trois médiateurs scientifiques sont venus des universités de Bourgogne, Franche-Comté et Aix-Marseille qui proposent régulièrement ce type d’animation. Pendant une semaine, avec leur consœur locale, ils ont accompagné les doctorants dans la préparation d’ateliers de vingt minutes, leur distillant conseils et astuces pour vulgariser leurs propos et interagir avec les élèves.

Les jeunes chercheurs se sont creusés les méninges pour expliquer leurs travaux, en les rendant accessibles sans les dénaturer. Ils ont préparé des supports et des outils pour rendre palpable leur quotidien. Photographies aériennes, crottes de chauve-souris en pâte à modeler, livres d’auteures africaines et photos côtoient panneaux photovoltaïques, cartes et tablettes numériques.

Après quatre jours de préparation intense, ils ont rassemblé tout leur matériel dans des sacs à dos et des cartons et les ont apportés au collège Albert Lougnon, dans les hauts de Saint-Paul. Et ils les ont présentés à douze classes de sixième et de troisième. Pendant une heure trente, chaque classe est accueillie par trois ou quatre doctorants et chaque élève participe à trois ateliers.

Au démarrage, difficile de savoir qui, des élèves ou des doctorants, sont les plus impressionnés. Mais après cinq minutes, la glace fond et les ateliers se succèdent sans qu’on voie le temps passer. Rires et questions fusent, les élèves manipulent les objets, posent des questions auxquelles les doctorants n’ont pas toutes les réponses, mais après tout, la recherche est un perpétuel questionnement.

A la fin de la journée, chacun rentrera chez soi. Les doctorants, fatigués mais heureux d’avoir pu partager leur passion et leur quotidien avec les collégiens. Les adolescents, contents d’avoir levé le voile sur l’activité des laboratoires de l’Université de La Réunion, avec pour certains, la naissance d’une vocation.

 

Contact :

mediation-scientifique[at]univ-reunion.remove-this.fr

02 62 93 81 08