Nuit européenne des chercheur.e.s

Le vendredi 28 septembre 2018, au cœur de l’agitation habituelle du centre-ville de Saint Denis, un nouveau concept a vu le jour à La Réunion : La Nuit Européenne des chercheurs. Elle a rassemblé pour l’occasion 48 chercheurs venus de toutes disciplines avec un public avide d’informations pour une soirée riche en savoir, anecdotes et amusement. Retour sur ces festivités.

 

Depuis maintenant 14 ans, La Nuit Européenne des chercheurs se tient en France métropolitaine. Cet événement mettant en lumière la recherche et ses acteurs est un projet d’envergure, soutenu par l’Europe. Pour l’édition 2018 intitulée ‘’1001 histoires’’, nous retrouvons parmi les villes participantes Angers, Albi, Besançon, Bordeaux, Brest, Dijon, Le Mans, Limoge, Marseille, Paris, Toulouse et pour la première fois … Saint-Denis. Une occasion pour La Réunion de conter à tous ses plus belles histoires de recherche et livrer les secrets de ses héros méconnus.

 

Il était une fois, une nouvelle venue parmi une liste d’habituée, sur une île regorgeant de thématiques à aborder, en sciences techniques et santé tout comme en sciences humaines et sociales. De la géologie en passant par l’énergétique, de l’Histoire jusqu’à l’Information et Communication, les chercheurs ne manquent pas de sujets à aborder, et cette soirée était l’occasion de le prouver. Placés au centre de l’attention, ils ont pu envoûter le public en leur parlant de leurs travaux mais également de leur vie, leurs plaisirs et déceptions, de leurs échecs ou de leurs réussites.

 

Pour cela, une dizaine de dispositifs originaux ont été mis en place afin de faciliter l’échange avec leurs interlocuteurs. Les curieux venus découvrir l’évènement ont pu s’essayer à des rencontres dans le noir, à des jeux de plateaux, des compétitions et même à des spectacles animés par des scientifiques pour se découvrir autrement, et favoriser les échanges.

 

Pour se préparer à cette nuit de fables plus vraies que nature, les narrateurs en herbe ont participer à des ateliers, séances d’essai, et à des formations de théâtre pour se mettre en jambe.

 

Puis vint le grand soir. Après installation d’une scénographie et d’une ambiance adaptée au cadre nocturne, l’IAE était fin prêt. 18H30, tous les chercheurs étaient en position, prêts à recevoir les 700 personnes ayant fait le déplacement. Pas de tapis volants ni de Sinbad au programme, seulement de la science, aussi étonnante que véridique, qui a suffi à faire voyager les Réunionnais le temps d’une discussion. En dessin ou en musique, le contact a été noué. Jusqu'à 23 h 30, des visiteurs ont arpenté les couloirs et jardins du site, pour découvrir les secrets de chacun des scientifiques. L’une des thématiques phares de cette année était le traitement des ‘’Fake news’’, aussi appelées depuis peu ‘’Infox’’. De quelle manière aborder le problème ? Le défi fut relevé ici en appelant des comédiens d’improvisation à la rescousse, pour briser les clichés et idées reçues qui entourent les chercheurs.

 

Au 12 coups de minuit, chercheurs et public quittèrent tous les lieux, heureux, d’un côté comme de l’autre, d’avoir pu combler le fossé qui rendait la science si mystérieuse. La ville s’endormit, les rêves nourris des rencontres de la soirée.

 

Désormais, Pour 2018, le chapitre est clos, et il ne reste qu’à patienter jusqu’en 2019 pour ‘’entrer dans l’enquête’’ lors de la prochaine édition de la Nuit Européenne des chercheurs.

Diaporama

  • Atelier de préparation au ''Bureau des Histoires''

  • Atelier de préparation au ''Bureau des Histoires''

  • Atelier de préparation au ''One chercheur show''

  • L'IAE de l'Université de La Réunion a accueilli la manifestation

  • Pendant qu'au rez-de-chaussée le bureau des histoires bat son plein, à l'étage, on patiente pour la prochaine rencontre dans le noir

  • Un jeux de plateau inventé pour l'occasion : ''Libérez la science!''

  • Un public captivé par le ''Bouche à Oreille''

  • Des comédiens d'improvisation ont fait le déplacement pour participer au ''Labo des Fakes News

  • Un ciné-sciences était ouvert à tous.

  • Le ''Bureau des histoires'' en marche.

  • Le ''Bureau des histoires'' en marche.

  • Le ''Bureau des Histoires'' en marche.

  • Le ''Bureau des histoires'' en marche

  • L'ambiance de la soirée captée en une photo.

  • Des rencontres éclairs au ''Speed Searching''

  • Le site de l'IAE illuminé par le savoir.

Film

Contact

Médiation scientifique :

Christelle Letellier : 0262 93 81 08 / 2180

Nathan Chazeau : 0262 93 81 32 / 3102

mediation-scientifique[at]univ-reunion.fr