Plan de formations et mise en place des ECTS

L’Ecole Doctorale SHS offre à ses doctorants une formation visant à les préparer d’une part à la rédaction et à la soutenance de leur thèse et d’autre part à leur insertion professionnel.

Cette formation est complémentaire à l’encadrement du directeur de thèse et à l’accueil dans un laboratoire.

Tous les doctorants doivent obligatoirement suivre les formations offertes par l’Ecole Doctorale.

Ces formations sont présentées dans le plan de formation. Les étudiants doivent valider des ECTS pour pouvoir soutenir leur thèse :

• 60 crédits pour la thèse/soutenance

• 120 crédits pour les formations et/ou activités de recherche

Formulaire de demande de validation des ECTS

 

Conformément à l'article 3 de l'arrêt du 25/05/2016 qui régit les études doctorales, le conseil de l'ED SHS a adopté la disposition suivante : "les doctorants qui se sont inscrits pour la première fois en thèse dans l'ED SHS à l'Université de La Réunion après le 1er septembre 2016 ne pourront déposer le volet 1 de soutenance de leur thèse qu'à la condition d'avoir suivi une formation à l'intégrité scientifique ou à l'éthique de la recherche." Aussi, l'impétrant devra avoir participé à au moins une formation organisée par l'ED SHS ou toute autre structure (il faudra alors accompagner le volet 1 d'un justificatif de suivi d'une formation).

Pour information, deux MOOC sont disponibles sur FUN (France Université Numérique) : "intégrité scientifique dans les métiers de la recherche" monté par l'Université de Bordeaux (MOOC ouvert toute l'année, accessible par ce lien) et "éthique de la recherche" créé par l'Université de Lyon (MOOC ouvert seulement à certaines périodes de l'année, accessible par ce lien).

 

Remarques :

- le système ne s’appliquera qu’aux néo-doctorants (D1) et à partir de 2015-2016 ;

- salariés à plein temps : 20 crédits exigibles sur les 3 ans de thèse ;

- salariés à mi-temps : 30 crédits exigibles sur les 3 ans de thèse ;

- les étudiants en contrat doctoral ou bénéficiaires d'une allocation régionale de recherche ne sont pas considérés comme "salariés" ;

- pour les étudiants "hors Réunion", un traitement au cas par cas est retenu.