Les soutenances de thèses et d'HDR à l'Université de La Réunion

Les soutenances de 2022

Madame Moeha Saisho, soutiendra publiquement ses travaux de thèse intitulés "Évolution et perceptions du whale watching à La Réunion et dans le sud-ouest de l’océan Indien", dirigés par Messieurs Frédéric SANDRON et Jean-Philippe WATBLED

Soutenance prévue le lundi 4 juillet 2022 à 15h00
Lieu :   Parc technologique universitaire (PTU)
CS 41095 2 rue Joseph Wetzell
 97495 Sainte Clotilde Cedex
Salle : IRD La Réunion (PTU)


La soutenance se fera également en visioconférence via ce lien :

https://univ-reunion-fr.zoom.us/j/86268956535?pwd=M3FOQ1UzczdDRHFxY1dKSTZiSndnZz09

ID de réunion : 862 6895 6535
Code secret : 567486

 


Composition du jury proposé:

  • Monsieur Frédéric SANDRON, Directeur de Recherche, Institut de Recherche pour le Développement
  • Madame Maryse GAIMARD, Professeur, Université de Bourgogne
  • Monsieur Jean-Philippe WATBLED, Professeur, Université de La Réunion
  • Monsieur Christophe BERGOUIGNAN, Professeur, Université de Bordeaux

Invité:

  • Monsieur Emmanuel SOUFFRIN, Consultant, Chercheur associé, Université Réunion

 

Résumé : 

Le whale whatching, est une activité écotouristique qui consiste à observer des baleines dans leur milieu naturel. Aujourd’hui, le tourisme baleinier est pratiqué dans 119 pays et représente une véritable industrie, générant plus de deux milliards de dollars US dans le monde. À La Réunion, l’augmentation du nombre de baleines à bosse (Megaptera novaeangliae) observées a permis l’implantation de ce tourisme il y a une quinzaine d’année. Les îles situées dans la zone bénéficient d’une importante opportunité économique en développant ce secteur. Dans ce présent travail, nous cherchons à déterminer la structure du tourisme baleinier à La Réunion ainsi que l’opinion des touristes et des Réunionnais concernant cette activité. Pour ce faire, nous avons retracé d’abord l’évolution historique des relations Humains-Baleines et la représentation vis-à-vis des baleines à l’échelle internationale. Ensuite, nous avons étudié la croissance et les caractéristiques de ce secteur à Madagascar et l’île Maurice dans le but de comparer ces résultats avec ceux de La Réunion. Afin d’identifier le profil général des participants du whale watching à La Réunion, une enquête quantitative sous forme de questionnaires a été effectuée auprès de différents opérateurs. En essayant de comprendre plus profondément l’opinion des pratiquants et des non-pratiquants de cette activité, nous avons mené des entretiens semi-directifs. Sur l’île Sainte-Marie (Madagascar), où le Festival des Baleine est dédié à cet animal, à la culture locale et au whale watching, nous avons conduit une série d’entretiens semi-directifs avec les touristes. Nous avons tenté d’identifier leurs représentations du tourisme des cétacés. Par ce travail, nous apportons des premiers éléments de réponses sur le type de participants et leur perception du whale watching dans le sud-ouest de l’océan Indien.


Mots-clés :    Whale watching La Réunion, Ecotourisme, Représentations, Sociologie, Enquête

Madame Barbara LOSEN, soutiendra publiquement ses travaux de thèse intitulés :"La légitimité d'une expertise scientifique à l'épreuve de sa médiatisation. Le cas de la controverse sur la gestion du risque d'attaques de requin à La Réunion (2011-2015)", dirigés par Monsieur Bernard IDELSON et Monsieur Grégoire MOLINATTI.

Soutenance prévue le mardi 21 juin 2022 à 14h00
Lieu :   Université d'Avignon : 74 rue Louis Pasteur 83029 Avignon
Salle des thèses

A soutenu

 

Composition du jury proposé:

  • Monsieur BERNARD IDELSON, Professeur, Université de la Réunion
  • Monsieur Eric TRIQUET, Professeur, Université d'Avignon/Centre Norbert Elias
  • Madame Marieke STEIN-MULLER, Maître de Conférences, H.D.R., Ensta Bretagne/laboratoire FOAP (Ensta/Cnam Paris/AgroSup Dijon)
  • Monsieur Grégoire MOLINATTI, Maître de Conférences, Université de La Réunion
  
Résumé :  

La gestion du risque d’attaques de requin se situe au centre de controverses dans plusieurs pays, comme l’Australie, le Brésil ou encore la France, et implique divers acteurs : décideurs politiques, usagers de la mer, mouvements écologistes, scientifiques, médias. La présente thèse s’est intéressée à la médiatisation du risque d’attaques de requins à La Réunion qui de 2011 à 2015 a été particulièrement intense. L’analyse menée réinterroge ainsi les rapports de légitimité des acteurs, et principalement ceux relatifs à l’expertise scientifique mandatée par l’État et la Région Réunion comme aide à la gestion politique du risque. L’analyse des processus médiatiques, participant à la construction sociale de la légitimité des experts, s’est effectuée via une méthode mixte intégrant une analyse quantitative de contenus médiatiques couplée à une analyse croisée des représentations des acteurs. Les perceptions relatives à un manquement des experts au « contrat social » de l’expertise scientifique, les différences de temporalité des acteurs, leur gestion des incertitudes, mais aussi les valeurs qu’ils partagent ou non entre eux, conditionnent dans une certaine mesure la construction des représentations relatives à la légitimité sociale des experts. Cette construction intègre une composante interpersonnelle qui s’incarne dans les valeurs partagées entre les acteurs, mais également systémique, où des relations de confiance existent déjà à un niveau structural. Ces relations relatives au partage de valeurs réinterrogent la place de la connaissance scientifique dans une situation d’expertise et de controverse. Elles soulignent enfin l’importance de tenir compte de la présence éventuelle de cultures locales de gestion d’un risque dans l’analyse des controverses environnementales.

 

Mme Angélique BEGUE, doctotante en géographie physique, humaine, économique et régionale soutiendra publiquement ses travaux de thèse intitulés  : Etude des représentations sociales du paysage : caractériser la place du paysage dans les processus d’aménagement à la Réunion dirigée par M. Gilbert DAVID et Mme Esméralda LONGEPEE

mardi 26 avril 2022 
à 14 h 30
Lieu :   Seas-Oi  - 40 Av. De Soweto, Saint-Pierre 97410, La Réunion
Salle : amphitéâtre
A soutenu



Composition du jury :

  • Monsieur Serge BRIFFAUD, École nationale supérieure d'architecture et de paysage de Bordeaux, Rapporteur
  • Madame Anne SGARD, Université de Genève, Rapportrice
  • Madame Elisabeth MICHEL-GUILLOU, Université de Bretagne Occidentale, Examinatrice
  • Madame Béatrice MOPPERT, Université de la Réunion, Examinatrice                      
  • Monsieur Gilbert DAVID, IRD Montpellier, Directeur de thèse
  • Madame Esméralda LONGEPEE, CUFR de Mayotte, Co-encadrante


Résumé :

Dans un contexte où la demande sociale pointe de plus en plus la qualité environnementale et esthétique du cadre de vie comme un élément essentiel dans les sociétés occidentales, le concept de paysage connaît depuis une vingtaine d’années un intérêt grandissant dans les politiques publiques françaises et européennes. Des espaces dits remarquables au cadre de vie quotidien, les périmètres de l’action paysagère ont été étendus et le paysage apparaît davantage sous l’angle d’un projet, devant être construit socialement dans le débat et l’interaction de l’ensemble des acteurs de la société. Cette recherche mobilise la théorie des représentations sociales telle qu’elle est développée dans le champ de la recherche en psychologie sociale pour questionner le contexte social à travers lequel le paysage peut être le support d’une action partagée, discutée et négociée. La thèse s’intéresse au territoire réunionnais, marqué par une action paysagère (affichée) tardive et l’émergence de projets urbains récents où le paysage semble jouer un rôle non négligeable dans la conception d’un urbanisme plus durable. Certains travaux de recherches ayant montré que des politiques paysagères ou urbaines n’étaient pas toujours en accord avec le paysage vernaculaire, imprégné de l’histoire sociale et culturelle des Réunionnais et du vécu individuel des habitants, la thèse interroge les médiations possibles entre le paysage pensé, façonné et géré par les professionnels de l’aménagement, et le paysage habité et vécu par les populations. A partir de trois outils méthodologiques, l’entretien semi-directif, l’association libre de mots, le parcours commenté, nous identifions les aspects cognitifs, normatifs et sensibles qui constituent les représentations sociales du paysage, et discutons à partir de ces résultats de la place que tient le paysage dans le débat public et dans les processus d’aménagement ainsi que des potentialités d’une action paysagère participative sur le territoire réunionnais telle qu’elle est impulsée dans les politiques publiques du paysage.

 

Mots clés : paysage, représentation sociale, action paysagère, aménagement du territoire, participation citoyenne, la Réunion, océan Indien

Madame Stéphanie SORBY soutiendra publiquement ses travaux de thèse intitulés La protection juridique des baleines dans le sud-ouest de l'océan Indien dirigée par Madame ANNE-SOPHIE TABAU et Madame Florence GALLETTI

mardi 8 février 2022 
à 14h15
Lieu :   Seas-Oi  - 40 Av. De Soweto, Saint-Pierre 97410, La Réunion
Salle de conférence
A soutenu



Composition du jury :

  • Mme Sandrine MALJEAN-DUBOIS, CNRS
  • M. Philippe BILLET, Faculté de droit - Université Jean Moulin - Lyon 3 
  • Mme Hélène PONGERARD-PAYET, Université de La Réunion 
  • Mme Anne-Sophie TABAU, Université de La Réunion                                
  • Mme Florence GALLETTI, IRD 
  • Mme Pascale CHABANET, IRD Réunion
Résumé :  

Chaque hiver austral, les baleines à bosse, provenant de l’Antarctique, traversent les eaux sous juridiction ou souveraineté de plusieurs États et territoires du sud-ouest de l’océan Indien. Confrontées à de multiples menaces liées à différents secteurs d’activités (pêche, navigation, whale watching, etc.), les baleines requièrent une protection selon un approche holistique qui n’est pas encore pensée dans la région, contrairement à d’autres parties du monde. Les enjeux touristiques et économiques ont poussé à l’adoption de règles spécifiques au niveau national ou local, mais sans réelle coopération entre les États concernés. Par ailleurs, diverses organisations universelles et régionales sont dotées de compétences qui peuvent favoriser une protection plus adaptée au caractère migratoire de cette espèce, mais elles agissent également de façon cloisonnée ou segmentée. La protection juridique des baleines à l’échelle du sud-ouest de l’océan Indien doit prendre en compte cet environnement normatif et institutionnel complexe mais prometteur. Il est ainsi nécessaire d'utiliser les cadres juridiques existant dans cette région du monde, et surtout de révéler les liens les unissant. Ces derniers peuvent être envisagés selon une approche descendante, par la mise en œuvre dans les ordres juridiques internes d’accords internationaux, mais aussi dans une dynamique ascendante, à travers la mise en cohérence régionale d’outils de protection élaborés localement. La perspective globale, nécessaire à la protection des cétacés, suppose enfin de mettre l'accent sur la production normative de divers acteurs subsidiaires des relations internationales. Les ONG, collectivités infra-étatiques, experts, ou encore les entreprises, parfois constitués en réseaux transnationaux, contribuent, en effet, à « défragmenter » la gouvernance régionale afin de protéger les baleines à l’échelle du sud-ouest de l’océan Indien.

Mots-clés :baleines,océan Indien,protection,droit,gouvernance,coopération,

 

Madame Elise GEROMETTA

Chimie 

Madame Elise GEROMETTA soutiendra publiquement ses travaux de thèse intitulés : Valorisation pharmacologique de plantes médicinales de l'île de La Réunion : étude phytochimique pour la recherche de molécules bioactives et inscription à la Pharmacopée française dirigés par Madame Anne BIALECKI et Madame Isabelle GRONDIN

Soutenance prévue le vendredi 30 septembre 2022 à 14h30
Lieu :   Université de La Réunion Campus du Moufia CS 92003, 15 Av. René Cassin, Saint-Denis Cedex 9 97400, La Réunion  


Salle : Amphithéâtre GENEVEAU - UFR Lettres 
Salle virtuelle : 

https://univ-reunion-fr.zoom.us/j/87014582291?pwd=MHBTUzNrbUpMNHNUNGdKMXcrWW5Edz09
ID de réunion : 870 1458 2291
Code secret : 427125


Composition du jury proposé 

Mme Anne BIALECKI Laboratoire CHEMBIOPRO Université de la Réunion Directrice de thèse 
Mme Joëlle QUETIN-LECLERCQ  Laboratoire de Pharmacognosie - Université Catholique de Louvain Rapporteure 
M. Mohamed HADDAD UMR152 IRD-UPS PHARMADEV - Université Paul Sabatier Rapporteur 
Mme Béatrice BAGHDIKIAN IMBE - Aix-Marseille Université Examinatrice 
M. Gaëtan HERBETTE Aix-Marseille Université - FSCM Examinateur 
M. Thomas PETIT Laboratoire CHEMBIOPRO Université de La Réunion Examinateur 
Mme Isabelle GRONDIN Laboratoire CHEMBIOPRO Université de la Réunion Co-directrice de thèse 
M. Michel FREDERICH Laboratoire de Pharmacognosie Université de Liège Co-directeur de thèse 
Mots-clés :Indigofera ammoxylum, Calophyllum tacamahaca, anti-inflammatoire, cytotoxique, antiplasmodial, Pharmacopée française
Résumé :  

Ces travaux de thèse portent sur la valorisation pharmacologique de plantes médicinales de La Réunion. Deux axes ont été développés et menés en parallèle. Le premier axe avait pour objectif la recherche de composés bioactifs dans trois espèces endémiques des Mascareignes : Calophyllum tacamahaca, Indigofera ammoxylum et Pittosporum senacia. Pour ce faire, ces trois espèces ont tout d’abord été soumises à une étude chimique et biologique préliminaire. L’étude chimique a été réalisée à l’aide de différentes techniques analytiques telles que la CCM, la CLHP/DAD-CAD et la CLHP/DAD-SM. L’étude biologique a, quant à elle, permis d’évaluer les activités antiplasmodiale, anti-inflammatoire et cytotoxique des espèces. A l'issue de ces travaux préliminaires, deux espèces ont été mises en lumière : C. tacamahaca et I. ammoxylum. En effet, ces dernières ont présenté une composition chimique riche et diversifiée, ainsi que des propriétés biologiques significatives. Elles ont par conséquent été sélectionnées pour une étude phytochimique approfondie. L’extraction, l’isolement et l’identification de leurs métabolites spécialisés ont été réalisés au moyen de plusieurs techniques chromatographiques (SPE, CLHP...) et spectroscopiques (SMHR, RMN 1D et 2D...). Trente-quatre composés, appartenant à la famille des xanthones, des coumarines, des triterpènes et des composés phénoliques, ont été isolés de ces deux espèces, dont cinq molécules nouvelles et deux métabolites identifiés pour la première fois en tant que produits naturels. Parmi ces composés, deux ont montré une activité antiplasmodiale (la pancixanthone B et la pratenséine), trois une activité anti inflammatoire et sélective (le 6-méthoxy-7-hydroxyflavanol, la 3-(2',3'-dihydroxy-4'-méthoxyphényl)-5,7-dihydroxy-isoflavanone et la khrinone C) et huit une activité cytotoxique (trois inophyllums, trois triterpènes, la pyranojacareubine et l’afromorsine). Par ailleurs, l’approche bio-informatique des réseaux moléculaires appliquée aux extraits bruts de ces deux plantes a permis de détecter d’autres composés bioactifs, et d’évaluer la chimiodiversité de l’espèce I. ammoxylum. Le second axe avait pour objectif d’inscrire quatre plantes médicinales réunionnaises à la Pharmacopée française, afin que leurs vertus soient officiellement reconnues. Les monographies bibliographiques des espèces Pandanus utilis, Terminalia catappa, Tamarindus indica et Ravenala madagascariensis ont donc été rédigées et soumises à l’ANSM. Trois des espèces proposées ont ainsi été inscrites en liste A et une en liste B.

 

Monsieur Richard FONTAINE soutiendra publiquement ses travaux de thèse intitulés Apprentissage automatique pour la détection d'anomalies dans les graphes issus des données réseau. Dirigés par Messieurs Etienne PAYET et Dali KAAFAR

Soutenance prévue le jeudi 29 septembre 2022 à 11h00
Salle : S11.1 du Parc Technologique Universitaire 
Salle virtuelle : 

https://univ-reunion-fr.zoom.us/j/83711307380?pwd=bXFvM0hzd2daNlVsTW12M3NtV3pMdz09
ID de réunion : 837 1130 7380
Code secret : 375763


Composition du jury proposé 

M. Etienne PAYET Université de la Réunion Directeur de thèse 
Mme Géraldine  TEXIER IMT Atlantique Rapporteure 
M. Prométhée SPATHIS Sorbonne Université - LIP6 Rapporteur 
M. Pierre-Ugo TOURNOUX Université de la Réunion Co-directeur de thèse 
M. Tahiry  RAZAFINDRALAMBO Université de la Réunion Co-directeur de thèse 
M. Vania CONAN Thales Group Examinateur 
M. Emmanuel LOCHIN ENAC Examinateur
Mots-clés :Apprentissage automatique, Détection d’anomalie, Border Gateway Protocol, Graph Neural Networks,
Résumé :  

L'analyse des réseaux, de leurs protocoles et applications est impactée par l'évolution rapide des méthodes d'apprentissage automatique. Par ailleurs, bien que les données de ce domaine d'application soient intrinsèquement liées aux représentations sous forme de graphe, ce sont des représentations tabulaires qui sont généralement utilisées par les techniques d'apprentissage automatique ce qui, par conséquent, ne permet pas de représenter toute la complexité de ces données. Cette thèse s'intéresse à l'exploitation des graphes des données réseau à l'aide de techniques d'apprentissage automatique. Il est notamment proposé d'intégrer et d'évaluer les avancées récentes dans le domaine des Graph Neural Networks (GNN). Le cadre applicatif retenu est celui de la détection d'anomalies dans le Border Gateway Protocol (BGP), protocole qui génère des graphes massifs et complexes dans lesquels les anomalies sont difficilement décelables. Ce protocole constitue l'épine dorsale de l'Internet ce qui justifie que ses anomalies aient été largement étudiées par la communauté, que ce soit via des règles expertes ou des méthodes d'apprentissage automatique classiques. Un travail préalable identifie que contrairement aux principaux domaines d'application de l'apprentissage automatique, il n'y a pas de jeux de données de référence pour l'étude des anomalies BGP. En outre, la construction de ces derniers apparaît pénible et constitue un frein à la recherche dans ce domaine. Ainsi, BML, un outil pour la construction de jeu de données BGP est proposé. La première contribution de cette thèse met en exergue le fait que l'exploitation d'attributs extraits d'un graphe BGP permet d'y détecter une anomalie avec des performances conformes à l'état de l'art. C'est le cas pour les anomalies de grande échelle (accuracy de 88%) mais il permet également d'améliorer significativement les performances sur les anomalies de petite échelle (+18% d'accuracy). Dans une seconde contribution, la composante temporelle est intégrée par l'utilisation d'un réseau de neurones récurrent (RNN). À partir d'une séquence de graphes BGP, une série temporelle d'attributs est extraite puis consommée par ce modèle. Cependant, il apparaît que la perte d'information induite par l'extraction d'attributs du graphe BGP nuit aux performances. Dans une dernière contribution, ce problème est contourné par l'utilisation d'un GNN qui exploite directement les graphes sans étape préalable d'extraction d'attributs. Par construction, ce modèle offre également une granularité fine qui a permis de détecter une anomalie au niveau d'un AS avec une accuracy de 96% sur des évènements de grande échelle. À notre connaissance, il s'agit du premier modèle basé sur un GNN pour la détection d'anomalies BGP. Ces travaux ont mis en évidence la pertinence des représentations sous forme de graphe pour l'analyse des données issues de BGP. Néanmoins, les GNN ouvrent davantage de perspectives que celles étudiées dans cette thèse. Notamment, l'identification du nœud à l'origine d'une attaque ou encore la prédiction de l'impact d'une anomalie.

 

Monsieur Richard FONTAINE soutiendra publiquement ses travaux de thèse intitulés : Usage de l'informatique diffuse : cas de l'habitat connecté pour l'assistance à la personne. Dirigés par Monsieur Rémy COURDIER et Monsieur Denis PAYET

Soutenance prévue le vendredi 2 septembre 2022 à 16h30 (heure réunion) - 8h30 (heure Canada)
Lieu :   2500 Bd de l'Université, Sherbrooke, QC J1K 2R1, Canada  
Salle virtuelle à la Réunion : LIM - Parc Technologique Universitaire, Bâtiment 2, au 1er étage 


Composition du jury proposé 

M. Rémy COURDIER Université de la Réunion Directeur de thèse 
Mme Hélène PIGOT Université de Sherbrooke Rapporteure 
M. Vincent CHEVRIER LORIA Rapporteur 
M. Denis PAYET Université de la Réunion Co-directeur de thèse 
M. Jean-Christophe SOULIE CIRAD Examinateur 
M. Thierry ANTOINE-SANTONI Università di Corsica Pasquale Paoli Examinateur 
Mots-clés :Multi-agents,Informatique diffuse,Informatique ubiquitaire,Assistance à la personne,Affordance
Résumé :  

Nous sommes à une étape de l’évolution technologique où l’environnement s’instrumentalise de plus en plus avec des équipements électroniques interconnectés. Cette révolution, à l'image de celle que nous avons connue avec l'ère d'Internet, se traduit par un changement rapide et radical de notre rapport avec le numérique. Nos ordinateurs, tels que nous les connaissons, sont ainsi voués à disparaître pour laisser place à une informatique omniprésente, ubiquitaire et disséminée dans chacun des objets de notre quotidien. Dans ce contexte, nous proposons au sein de cette thèse le modèle conceptuel d'affordance virtuel recompositionnel (AVR), dont le but est de permettre une gestion écoconceptive de systèmes fortement connectés capable de tirer profit du maximum d'objets présents dans l'environnement courant. La conception de ce modèle est inspirée du concept d'affordance et peut être décrite sous la forme de deux approches complémentaires. La première exploite le fait que nos objets connectés sont composés de fonctionnalités primaires pour enrichir le milieu sans ajout d'objets supplémentaires ; la deuxième se sert de cette nouvelle expressivité de l'environnement pour permettre à des agents logiciel de recomposer dynamiquement des services. Ce modèle conceptuel générique est décliné sous la forme d'un modèle d'architecture ADW et implémenté dans un framework Java pour Android nommé AFFORD. En ce qui concerne le cadre d'application, nous nous intéressons dans ce manuscrit à l'informatique ambiante et plus précisément à son usage dans le domaine du suivi à domicile des personnes en perte d'autonomie. Nous proposons pour cela une application Android (Ubi-Health), basée sur notre framework AFFORD, doté de l'agent de gestion de chute "BeCareFall". Cette démarche permet de valider nos contributions par un scénario d'application en lien avec un contexte réel. En effet, du fait de l'allongement de la durée de vie, la prise en charge à domicile des personnes en perte d'autonomie représente un réel défi. Au travers de cette démarche, nous participons ainsi à la dynamique actuelle visant à permettre à ces personnes d'évoluer le plus longtemps possible à leurs domiciles et en toute sécurité grâce aux technologies modernes.

Madame Hasina Rasoamanana, soutiendra publiquement ses travaux de thèse intitulés "Biologie des populations du complexe d'espèces Ralstonia solanacearum à Madagascar et dans le sud-ouest de l'océan indien", dirigés par Monsieur Stéphane Poussier. 

Soutenance prévue le vendredi 08 juillet 2022 à 14h00
Lieu :   117 rue du Général Ailleret, Campus du Tampon, Le Tampon, La Réunion  
Salle : Amphithéâtre 300 
Salle virtuelle : https://univ-reunion-fr.zoom.us/j/88951130598


Composition du jury proposé 

M. Stéphane POUSSIER Université de la Réunion Directeur de thèse 
Mme Séverine ZIRAH Muséum national d’Histoire naturelle, Paris Rapporteure 
M. Christophe LEMAIRE Université d'Angers Rapporteur 
Mme Pascale BESSE Université de la Réunion Examinatrice 
Mme Santatra RAVELOMANANTSOA Centre National de Recherche Appliquée au Développement Rural FOFIFA/CENRADERU Madagascar Invitée
Mots-clés :Flétrissement bactérien,Epidémiologie moléculaire,Bactériocine.
Résumé :  

Le flétrissement bactérien, causé par les bactéries du complexe d’espèces Ralstonia solanacearum (ceRs), est considéré comme l'une des maladies les plus dévastatrices sur les cultures de solanacées à Madagascar et dans les petites îles du Sud-ouest de l’océan indien (SOOI - La Réunion, Maurice, Rodrigues, Seychelles, Comores, Mayotte). Afin de lutter contre cette maladie et pour gérer les épidémies rencontrées dans la zone, une meilleure compréhension de la situation épidémiologique du ceRs à Madagascar et dans le Sud-ouest de l’océan indien (SOOI) s'avèrent nécessaires. Notre première démarche a alors été de mettre au point un schéma de génotypage spécifique aux souches du phylotype I. Ensuite, nous avons analysé la diversité et la structure génétique du ceRs malgache. La situation épidémiologique observée à Madagascar est contrastée par rapport à celle observée dans le SOOI où l’on rencontre une forte prévalence du phylotype I sequevar 31. En effet, à Madagascar seules deux souches du sequevar I-31 ont été identifiés tandis que la très grande majorité des souches malgaches est de phylotype I sequevar 18. Ce résultat surprenant nous a amené à explorer en particulier le rôle des bactériocines, des substances antimicrobiennes, dans la prévalence des deux lignées génétiques à Madagascar et dans le SOOI et en général à étudier la capacité de production de bactériocine des souches du ceRs. Les sequevars I-18 et I-31 produisent des bactériocines actives contre un large spectre de souches rencontrées à Madagascar et dans le SOOI. De plus, les souches du sequevar I-18 malgaches produisent des bactériocines très actives contre les souches du sequevar I-31. Néanmoins, les résultats obtenus ne permettent pas d’expliquer entièrement les situations épidémiologiques observées dans la région et d’autres pistes devront encore être explorées. Un autre résultat majeur de cette thèse a été l’identification de deux souches appartenant à la lignée génétique IIA-36 qui produisent des bactériocines fortement actives contre la très grande majorité des souches testées. Vu l’importance économique des pertes causées par le ceRs qui est considéré comme étant la deuxième phytobactériose la plus nuisible au monde et le manque

Madame Batoul Ghaddar, soutiendra publiquement ses travaux de thèse intitulés : "Impact du surpoids et de l'hyperglycémie sur la barrière hémato-encéphalique et la plasticité cérébrale : Effets protecteurs de P. mauritianum et d’A. borbonica, deux plantes médicinales réunionnaises.", dirigés par Monsieur Nicolas Diotel.

Soutenance prévue le mardi 28 juin 2022 à 14h00
Lieu :   Saint-Denis de La Réunion  
Salle : amphithéâtre Charpack 

A soutenu

Composition du jury proposé 

M. Nicolas DIOTEL Université de la Réunion Directeur de thèse 
Mme Aline HAMADE Université du Liban Rapporteure 
Mme Arianna SERVILI Laboratoire Adaptation, Reproduction et Nutrition de poissons (PDG-RBE-PFOM-LARN) IFREMER Examinatrice 
M. Giuseppe MONTALBANO Université de Messine Rapporteur 
M. Olivier MEILHAC Université de La Réunion Examinateur 
Mots-clés :diabète, barrière hémato-encéphalique, neurogenèse, plasticité cérébrale, pharmacopée, obésité.
Résumé :  

L'obésité est une épidémie mondiale entrainant de nombreux problèmes de santé et constituant un facteur de risque pour le développement du diabète de type 2. A la Réunion, l’obésité et le diabète sont largement répandus dans la population. Ces deux maladies semblent être associées à une perte de l’homéostasie et de la plasticité cérébrale. Elles contribuent ainsi au développement de troubles cognitifs voire de maladies neurodégénératives. Les mécanismes à l'origine de ces altérations au niveau central ne sont malheureusement pas bien compris. L'objectif de cette thèse est d'étudier l'impact de l'obésité/du diabète sur l'homéostasie et la plasticité du cerveau, puis de contrecarrer ces effets délétères à l'aide d’extraits de plantes médicinales réunionnaises.            

Dans un premier temps, un modèle d’obésité a été mis en place chez le poisson zèbre (Danio rerio) par une surnutrition pendant une période de 4 semaines. Ce protocole entraine des troubles métaboliques et une perte d’homéostasie au niveau cérébral. La protection cérébrale conférée par la barrière-hémato encéphalique est en effet altérée et est associée à une neuro-inflammation, un stress oxydant, à une diminution de la neurogenèse ainsi qu’à des troubles locomoteurs chez les animaux surnutris.

Dans un second temps, l’effet de deux plantes réunionnaises inscrites à la pharmacopée française, Antirhea borbonica (A. borbonica) et Psiloxylon mauritianum (P. mauritianum), réputées pour leurs effets « anti-diabétiques » et « hypo-lipémiants » a été étudié. L’analyse de la composition des extraits aqueux de ces plantes a révélé une abondance en polyphénols, corrélée à leurs propriétés anti-oxydantes. De façon intéressante, le traitement préventif avec l'extrait aqueux d'A. borbonica a démontré un effet protecteur contre les effets délétères de la suralimentation sur le cerveau. De même, l'extrait aqueux de P. mauritianum a empêché l'accumulation lipidique au niveau du système digestif, et a prévenu la prise de poids, l’augmentation de l’indice de masse corporelle et l’hyperglycémie. Enfin, l’extrait de P. mauritianum a montré un effet protecteur au niveau cérébral.

Ensemble, ces données mettent en valeur l'utilisation du poisson zèbre pour mimer des pathologies humaines et pour le criblage de molécules bioactives à intérêt médical. Elles permettent aussi de valoriser le potentiel de la biodiversité réunionnaise pour le développement de thérapies innovantes.

Madame Maëva Naze soutiendra publiquement ses travaux de thèse intitulés :"Écologie des semences pour la reconquête de la biodiversité insulaire tropicale : étude de quatre espèces indigènes et de trois espèces endémiques de La Réunion dans différents étages de végétation", dirigés par Madame Isabelle Fock-Bastide. 

Soutenance prévue le mercredi 29 juin 2022 à 9h00
Lieu :   117 Rue Général Ailleret, Le Tampon 97430, La Réunion 
Salle : Amphi 300 

A soutenu


Composition du jury proposé 

Mme Isabelle FOCK-BASTIDE Université de la Réunion Directrice de thèse 
Mme Hayat EL MAAROUF-BOUTEAU Sorbonne Université Rapporteure 
M. Bruno FOGLIANI Université de La Nouvelle-Calédonie Rapporteur 
M. Stéphane BARET SPL EDDEN (ECOLOGIE ET DÉVELOPPEMENT DURABLE DES ESPACES NATURELS) Examinateur 
M. Bernard REYNAUD Université de La Réunion Examinateur 
Mots-clés :caractérisation morphologique,dormance,photosensibilité,étages de végétation,île de La Réunion,milieu insulaire tropical
Résumé :  

La Terre est une planète bleue mais c’est aussi un monde vert abritant des îles tropicales reconnues pour leur biodiversité exceptionnelle mais vulnérable (e.g. face aux menaces de transformation des habitats, des invasions biologiques, du changement climatique, …). Appartenant à un hotspot mondial de la biodiversité, La Réunion n’échappe pas aux problématiques de sauvegarde de ses espèces indigènes et endémiques, notamment avec 40% de sa surface inscrite au Patrimoine mondial de l’UNESCO. Planter massivement des espèces indigènes en restauration écologique et en revégétalisation devient ainsi un moyen pour reconquérir la biodiversité réunionnaise. Toutefois, cette volonté politique et sociétale se heurte à plusieurs verrous scientifiques et techniques tels que comment récolter, stocker, faire germer, obtenir des plants et planter ces espèces. Par ailleurs, sur le plan académique, peu de données sont disponibles sur les champs scientifiques associés à ces problématiques. En croisant les enjeux scientifiques et techniques, ce travail de thèse vise à contribuer à la caractérisation morpho-physiologique de semences d’espèces indigènes et endémiques le long de l’étagement de végétation d’une île océanique à fort gradient altitudinal. Au sein de deux forêts de basse altitude, le chapitre 1 porte sur les caractéristiques morphologiques et la germination des graines de Mimusops balata, présente à la fois dans la forêt sèche et dans la forêt tropicale humide de basse altitude. Une variation morphologique des fruits et graines est observée en fonction des sites et de l’année de récolte, avec une influence probablement forte des conditions climatiques. Au niveau de l’espèce, M. balata présente des graines récalcitrantes sans dormance. Au sein de la forêt tropicale humide de moyenne altitude, de montagne et la végétation subalpine, le chapitre 2 traite cette même caractérisation sur une liane indigène de La Réunion, Clematis mauritiana. Il n’y a pas de groupes morphologiques discriminants entre le milieu forestier et subalpin. Mais certaines caractéristiques morphologiques et physiologiques des graines de la végétation subalpine posent la question de l’existence d’une forme de plasticité phénotypique ou de l’existence potentiel d’un morphotype. Au niveau de l’espèce, une dormance avec au moins une composante morphologique est détectée. Au sein de la végétation subalpine, le chapitre 3 se focalise sur la détection de dormance et de la photosensibilité de cinq espèces emblématiques de l’étage. Trois espèces ne présentent pas de dormance contrairement aux deux autres, avec potentiellement une composante physiologique. Deux espèces ont des graines à photosensibilité positive. L’acide gibbérellique peut se substituer à la lumière mais pas l’eau fumée, sauf pour une espèce dans certaines conditions. Globalement, ces travaux relèvent notamment un manque de connaissances encore trop important sur le comportement à la conservation des semences, et plus largement en écologie des semences. En termes de transferts de connaissances, ces données ont permis concrètement d’élaborer une partie des itinéraires techniques de production destinés au projet ENDEMIEL ambitionnant de planter plus de 61 000 arbres indigènes et endémiques le long d’un gradient altitudinal de 36 km allant de 400 à 1600 mètres et traversant plusieurs étages de végétation. Ces travaux soulignent également l’importance de compléter les données de caractérisation morphologique et de maturité des semences, amenant à la proposition de mettre en place une carpo-séminothèque numérique contenant une base de données morphométriques. Vouloir utiliser des plantes indigènes, c’est bien mais bien le faire c’est mieux !

Monsieur Ismaël Houillon soutiendra publiquement ses travaux de thèse intitulés : "Modélisation du paysage agricole et inférence du risque pour l’accompagnement des réseaux d’épidémiosurveillance : application au paysage agrumicole réunionnais", dirigés par Madame Virginie RAVIGNE.

Soutenance prévue le lundi 27 juin 2022 à 16h30
Lieu :   120 avenue Raymond Barre, 97430, Le Tampon  
Salle : amphi 120 B 

Composition du jury proposé 

Mme Virginie RAVIGNE Cirad Directrice de thèse 
M. Bernard REYNAUD Université de la Réunion Examinateur 
M. Frédéric HAMELIN AgroCampus ouest Rapporteur 
Mme Catherine ABADIE Cirad Rapporteure 
Mme Aude CHABIRAND Anses RAPT LSV Invitée
M. Samuel SOUBEYRAND INRAE  Invité



Mots-clés : modélisation, épidémiologie, paysage
 

Résumé :  

La surveillance des maladies de plantes est un enjeu majeur de la sécurité alimentaire. Bien que les méthodes de surveillance aient été grandement améliorées au cours de la dernière décennie, notamment avec la surveillance basée sur le risque, mettre en place une surveillance efficace n’est pas évident dans certaines régions. La Réunion est un excellent exemple de ces territoires où l'organisation de la surveillance des maladies des plantes est un défi en raison de sa position de DROM, avec un paysage très hétérogène et de faibles ressources. Depuis 2012, le Huanglongbing (HLB), causé par la bactérie Candidatus Liberibacter, est en réémergence dans les vergers d’agrumes de la Réunion et les services de l'État doivent organiser la surveillance d'un parcellaire agrumicole fragmenté, hétérogène et ce en tenant compte des politiques locales. Nous montrerons ici les méthodes développées pour améliorer la connaissance de la parcelle, et ainsi mieux comprendre les voies épidémiologiques potentielles. L'approche de photo-interprétation d'images satellites et de confirmation sur le terrain a permis de consolider la base de données incomplète existante. Nous montrerons également comment la surveillance basée sur le risque peut guider l'échantillonnage. Dans le cadre de la surveillance du HLB à la Réunion, une liste des parcelles les plus connectées a été utilisée pour cibler l'échantillonnage des zones les plus susceptibles d'être des nœuds épidémiologiques. Nous avons pu montrer grâce à des algorithmes d'apprentissage que l'altitude et la connectivité sont des variables d'importance majeure pour expliquer l'état de santé des agrumes. De plus, l’implication des jardins des particuliers dans l’épidémie a été mise en évidence, appuyant le fait que la seule surveillance du compartiment agricole n’était pas suffisante. Une évaluation du système de surveillance a également été réalisée en utilisant la méthode OASIS. Cela nous a permis de mettre en lumière le bon fonctionnement du noyau de la chaine de surveillance malgré des prises de positions dans l’organisation centrale à définir et une communication auprès du grand public qui reste à améliorer.

Monsieur Nicolas OURY soutiendra publiquement ses travaux de thèse intitulés : "De la délimitation des espèces à la diversité intra-coloniale : apport de la génomique chez les coraux du genre Pocillopora dans l’Indo-Pacifique", dirigés par Madame Hélène MAGALON 



Soutenance prévue le jeudi 23 juin 2022 à 15h00
Lieu :   Université de La Réunion, Faculté des Sciences et Technologies 15 avenue René Cassin, CS 92003 97400 Saint-Denis Cedex 09 La Réunion  
Salle : Amphithéâtre Charpak 
A soutenu


Composition du jury proposé 

Mme Hélène MAGALON Université de La Réunion Directrice de thèse 
Mme Anne CHENUIL CNRS Rapporteure 
M. Éric PANTE CNRS Rapporteur 
M. Henrich BRUGGEMANN Université de La Réunion Examinateur 
Mme Cécile FAUVELOT IRD Examinatrice 
M. Nicolas PUILLANDRE MNHN Examinateur 
Mots-clés :Connectivité,Espèces cryptiques,Génétique des populations,Hypothèses d'espèces,Taxinomie intégrative,Variabilité génétique intra-coloniale
Résumé :  

Dans un contexte de changements globaux et de déclin des récifs coralliens, mieux comprendre les processus qui régissent ces écosystèmes, afin de mieux les conserver, s’avère crucial. Cela nécessite de connaître ce sur quoi nous travaillons, d’estimer correctement la biodiversité, et donc de convenablement délimiter les espèces. C’est d’autant plus essentiel pour les coraux scléractiniaires, principaux bio-constructeurs des récifs coralliens, et donc indispensables à leur maintien. Pourtant, ces organismes, et notamment le genre Pocillopora, représentent de véritables défis taxinomiques à travers, d’une part, l’absence de caractères macromorphologiques diagnostiques fiables, et d’autre part la difficulté à résoudre les relations phylogénétiques entre individus. Toutefois, les récents progrès des techniques de séquençage à haut-débit et de la bioinformatique permettent désormais d’augmenter considérablement le nombre de marqueurs génétiques, ce qui semble prometteur pour résoudre les phylogénies complexes. Ces travaux de thèse portent ainsi sur la diversité et la connectivité génétiques des coraux du genre Pocillopora dans l’Indo-Pacifique, à l’aide de données génomiques. Dans un premier temps, les limites d’espèces au sein du genre ont été réexplorées à partir d’analyses basées sur plusieurs centaines d’individus et plusieurs milliers de marqueurs génétiques (SNPs), conduisant à la définition de 21 hypothèses d’espèces. Ces dernières ont ensuite été confrontées à d’autres critères (génétiques, morphologiques, biogéographiques et symbiotiques), afin d’aller vers une délimitation robuste et intégrative de 13 espèces distinctes, là où seulement sept sont reconnues par la taxinomie actuelle. Une révision taxinomique du genre Pocillopora apparaît donc plus que nécessaire. Au-delà de cet aspect, la définition claire des espèces permet d’identifier les unités de base pour des études de connectivité génétique, et donc de mieux comprendre les flux de gènes entre populations d’une même espèce. Ainsi, dans un second temps, la diversité et la structuration génétiques des populations de quatre espèces de Pocillopora du Sud-Ouest de l’océan Indien (P. acuta, P. cf. meandrina, P. cf. verrucosa et P. villosa nomen nudum) ont été étudiées. L’utilisation de données génomiques a également permis de retracer leurs histoires démographiques. Cette approche multi-spécifique a mis en évidence des patrons de structuration et des histoires démographiques semblables entre les quatre espèces, bien que présentant des traits d’histoire de vie différents. Les populations de ces espèces ont donc probablement été soumises aux mêmes contraintes et y ont réagi de la même manière, tendance qui devrait persévérer avec les changements actuels. Enfin, la variabilité génétique intra-coloniale a été étudiée au sein de plusieurs populations du corail P. acuta à La Réunion (Sud-Ouest de l’océan Indien). Les résultats suggèrent un phénomène fréquent (touchant plus de 50% des colonies), et bien que la plupart des variations alléliques intra-coloniales soient non codantes ou silencieuses, la diversité des gènes et des fonctions biologiques impactés n’en reste pas moins élevée. Ce phénomène joue donc un rôle clé dans la diversité génétique et le potentiel adaptatif des populations. Ainsi, dans son ensemble, cette thèse offre un aperçu hiérarchisé de la diversité génétique au sein du genre Pocillopora, en partant du genre lui-même, pour aller jusqu’aux individus, en passant par les espèces et les populations. Elle permet une meilleure compréhension des processus de diversification et de structuration génétiques, qui pourront, à terme, aider à mettre en place des mesures de conservation adaptées à ces organismes.

Monsieur Axel HOARAU soutiendra publiquement ses travaux de thèse intitulés "Dynamiques de co-infections virales chez les chauves-souris du sud-ouest de l'océan Indien" dirigés par Monsieur PATRICK MAVINGUI et Monsieur Camille LEBARBENCHON




Soutenance prévue le mardi 21 juin 2022 à 10h30
Lieu :   Amphithéâtre Charpak - Faculté des sciences et technologies Université de La Réunion - Campus du Moufia 15 Avenue René Cassin - 97490 Sainte-Clotilde  
Salle : Amphithéâtre Charpak 
A soutenu

Composition du jury proposé 

M. Patrick MAVINGUI Université de la Réunion Directeur de thèse 
Mme Nathalie CHARBONNEL INRAE - Montpellier Rapporteure 
M. Philippe CHRISTE Université de Lausanne Rapporteur 
M. Camille LEBARBENCHON Université de La Réunion Co-directeur de thèse 
Mme Virginie ROUGERON CNRS Examinatrice 
M. Julien CAPPELLE CIRAD  Examinateur 
Mots-clés :Chauve-souris,Astrovirus,Coronavirus,Paramyxovirus,Co-infection,Saisonnalité d'infection,
Résumé :  

Les zoonoses représentent un problème majeur de santé publique. Elles correspondent à 60% des maladies infectieuses émergentes, et près de 70% d’entre elles proviennent de la faune sauvage. Les chauves-souris sont réservoirs de nombreux agents infectieux. Plusieurs virus qu’elles hébergent ont été impliqués dans l’émergence de maladies sévères chez l’Homme (e.g. virus Nipah, virus Marburg, SARS-CoV), soulignant l’importance de mieux appréhender l’épidémiologie des agents infectieux au sein des communautés animales. Le sud-ouest de l’océan Indien est un point chaud de biodiversité, et abrite une richesse spécifique élevée en chauves-souris. Plusieurs travaux ont mis en évidence la circulation d’une grande diversité de virus zoonotiques chez ces mammifères, dans plusieurs des territoires de la région. Néanmoins, la majorité des études menées à l’heure actuelle s’est axée sur la recherche d’une seule famille virale à la fois. De plus, les dynamiques de transmission sont restées peu investiguées. Dans cette thèse, au travers d’approches de biologie moléculaire (détection moléculaire) et de modélisation mathématique, nous avons pu caractériser l’effet de la diversité et de la structure des communautés de chauves-souris, sur les dynamiques de co-infections des coronavirus (CoV), paramyxovirus (PMV) et astrovirus (AstV). Dans une première partie, sur la base d’une méta-analyse regroupant 871 échantillons provenant de 28 espèces échantillonnées à Madagascar, Mayotte, au Mozambique, et à La Réunion, nous avons mis en évidence l’existence de co-infections et d’interactions entre les familles virales testées, chez certaines espèces de Madagascar et du Mozambique. Dans une seconde partie, en nous focalisant sur une espèce endémique de La Réunion, le Petit Molosse (Mormopterus francoismoutoui), nous avons pu caractériser les dynamiques de co-circulation des trois virus dans deux colonies de maternité. Nous avons mené une étude longitudinale rassemblant 3422 échantillons collectés sur quatre années. Nous avons pu mettre en évidence une circulation saisonnière marquée et des patrons d’infection répétables chaque année, pour chacun des virus. Notamment, nous avons observé la présence de pics d’excrétion virale pour les CoV et les PMV précédant la parturition, et quelques semaines après les naissances, suggérant un fort lien entre les variations de la structure et de la taille des populations en lien avec la saisonnalité de reproduction, et les dynamiques infectieuses. Enfin, nous avons confirmé le lien entre la saisonnalité de reproduction et la saisonnalité d’infection aux CoV chez cette espèce au moyen d’un modèle épidémiologique. Nous avons pu reproduire les dynamiques infectieuses observées et témoigner de l’implication des femelles gestantes et des juvéniles dans les pics d’excrétion. L’ensemble de ces travaux souligne la nécessité d’investiguer spontanément les co-infections dans les communautés de chauves-souris, et l’importance des études longitudinales pour révéler les variations dans les dynamiques infectieuses. Par ailleurs, ces travaux soulignent également l’efficacité des approches combinées, entre recherche observationnelle et modélisation, pour mieux appréhender les mécanismes qui sous-tendent les dynamiques d’infection dans les communautés d’animaux sauvages.

Madame Bibiana CULAU LOPES soutiendra publiquement ses travaux de thèse intitulés : "Analyse du rayonnement UVB pendant les événements d'influence du trou d'ozone antarctique sur le sud du Brésil", dirigés par Damaris KIRSCH PINHEIRO et Monsieur El Hassan BENCHERIF en Co-tutelle avec l'université "Université Federale de Santa Maria" (BRESIL) 

Soutenance prévue le lundi 13 juin 2022 à 15h30 (heure Réunion)
Lieu :    Avenida Roraima nº 1000 Cidade Universitária, Camobi 

 Santa Maria – RS - Brazil  

Lien de la visioconférence : https://meet.google.com/rrs-urmh-dmd?hs=224


Composition du jury proposé 

Mme Damaris KIRSCH PINHEIRO Université Federale de Santa Maria Directrice de thèse 
M. Lucas VAZ PERES Université Federale do Oeste do Pará Rapporteur 
M. Everson DAL PIVA Université Federale de Santa Maria Examinateur 
M. Vagner ANABOR Université de Santa Maria Rapporteur 
M. Thierry PORTAFAIX Université de la Réunion Examinateur 
M. Luiz Angelo STEFFENEL Université de Reims Champagne-Ardenne Examinateur 
M. Hassan BENCHERIF Université de la Réunion Directeur de thèse 
Mme Debora REGINA ROBERTI Université Federale de Santa Maria Invitée
Mme Nathalie TISSOT BOIASKI  Université Federale de Santa Maria Invitée
Mots-clés :Rayonnement UV,Indice UV,Troud’ozone antarctique,Brewer spectrophotomètre,
Résumé :  

L'exposition au soleil est fondamentale pour la santé humaine, la croissance et le développement de

la faune et de la flore, bien que l'exposition excessive aux rayons UV solaires puisse être nocive pour

tous les êtres vivants. Elle peut affecter les animaux aquatiques et terrestres, les plantes et peut

causer de graves problèmes sur la santé humaine, tels que les brûlures, les lésions oculaires et

l'exposition à long terme peut conduire au cancer de la peau et accélère le vieillissement de la peau.

L'ozone est le principal gaz de l’atmosphère terrestre qui absorbe le rayonnement UV dans la

stratosphère. Le trou d'ozone antarctique (AOH – Antarctic Ozone Hole) se caractérise par une

réduction extrême de la teneur en ozone dans la région antarctique au printemps. Les effets

secondaires de l'AOH sont causés par le déplacement des masses d'air pauvres en ozone, du vortex

polaire vers les latitudes moyennes, y compris le sud du Brésil. Sur cette base, cette étude visait à

étudier le comportement du rayonnement UV solaire, par l'analyse de l'indice UV collecté dans le sud

du Brésil (29,4°S, 53,8°O) en utilisant des données de rayonnement UV au sol (spectrophotomètre

Brewer) et par satellite. Les mesures au sol comprennent l'indice UV, la dose érythémale, les UV-B

non-pondérés et l'intégrale quotidienne des UV. Les données UV utilisées couvrant la période 2005-

2017 ont été confrontées aux observations de l’expérience OMI (Ozone Monitoring Instrument)

embarquée sur le satellite Aura. Globalement, le rayonnement UV au sud du Brésil, à Santa Maria,

est dominé par le cycle saisonnier annuel, avec un maximum en été et un minimum en hiver.

Cependant, des indices UV très élevés et même extrêmes ont été mesurés au printemps et en

automne. L'analyse spectrale par la méthode des ondelettes a montré que la variabilité du

rayonnement UV au sud du Brésil est également modulée par 3 forçages : l'oscillation australe El-

Nino (ENSO), l'oscillation quasi-biennale (QBO) et le cycle solaire. Quant à l’influence des anomalies

dues à l’effet secondaire de l’AOH, nous avons obtenu une réduction moyenne de 11% de la colonne

totale d'ozone, avec une augmentation moyenne de 4% de l'indice UV, dans les conditions « tout

ciel ».

Madame Chloé TURPIN

Bio Med Santé

Soutiendra publiquement ses travaux de thèse intitulés

Stress oxydant et pathologie diabétique : Impact de la glycation des érythrocytes sur leur morphologie, statut redox et capacité à moduler la fonctionnalité de cellules vasculaires humaines en culture.

dirigés par Monsieur EMMANUEL BOURDON et Monsieur PHILIPPE RONDEAU

Soutenance prévue le mardi 08 mars 2022 à 14h00
 

A soutenu


Composition du jury proposé

M. Philippe CONNES Université Claude Bernard Lyon 1 Rapporteur
Mme Muriel LAFFARGUE Université Paul Sabatier, Toulouse III Rapporteure
Mme Marie-Paule WAUTIER Université Denis Diderot, Paris Examinatrice
M. Benoit ALLARD Université de La réunion  Examinateur
M. Emmanuel BOURDON Université de la réunion Directeur de thèse
Mme Estelle NOBÉCOURT CHU La Réunion Examinatrice
M. Philippe RONDEAU Université de La Réunion Invité
Mots-clés :Diabète,Glycation,Oxydation,Cellules endothéliales,Dommages oxydatifs,Dysfonction endothéliale
Résumé :  

Le diabète, maladie de plus en plus prévalente, est associée à des complications vasculaires fortement augmentées et souvent mortelles. L’hyperglycémie chronique de la maladie induit la glycation de composés circulant dont les dommages, de type oxydatif, peuvent participer à l’altération des vaisseaux sanguins. Bien que les érythrocytes représentent les constituants majeurs du sang, peu de choses sont connues quant à l’impact de la glycation sur leur capacité à participer aux désordres vasculaires. L’objectif de mon travail de thèse a été de préciser l’impact de la glycation sur les caractéristiques morphologiques des érythrocytes et sur leur capacité à être phagocyté et altérer la fonctionnalité de cellules endothéliales humaines en culture. Des érythrocytes humains ont été glyqués par incubation en présence de concentrations croissantes en glucose. Aussi, des érythrocytes glyqués « in vivo » ont été purifiés de patients diabétiques. Les dommages oxydatifs et les capacités de déformabilité de nos préparations ont été mesurés par des techniques de biochimie, de cytométrie et d’ektacytométrie. L’emploi du modèle poisson zèbre a permis d’appréhender l’effet in vivo d’extrait d’Antirhea borbonica (Ab) sur la glycation des érythrocytes. Des cellules endothéliales humaines de lignée (EA.hy926) et purifiées à partir de cordons ombilicaux (HUVEC) ont été utilisées. Des microvaisseaux artificiels ont été développés pour l’étude de l’impact en condition de flux, des érythrocytes glyqués. Les érythrocytes glyqués, in vitro ou purifiés de patients diabétiques, présentent une augmentation de leurs dommages oxydatifs, une réduction de leur capacité de déformabilité ainsi que de leurs défenses antioxydantes et une éryptose accrue. Ces dommages oxydatifs induits par la glycation des érythrocytes sont prévenus par des extraits d’Ab à la fois in vitro et in vivo dans le modèle animal poisson zèbre. Une phagocytose significativement augmentée a été observée dans les cellules endothéliales incubées avec des érythrocytes glyqués. Cette érythrophagocytose accrue s’accompagne d’une accumulation de fer, d’un stress oxydant accru et d’une augmentation de la perméabilité des cellules endothéliales incubées avec les érythrocytes glyqués. Nos expériences d’incubation des microvaisseaux avec les érythrocytes en condition dynamique a révélé leur impact significatif sur l’endothélium à des points spécifiques, les bifurcations, zones préférentielles de l’apparition de complications vasculaires. Les résultats de ma thèse apportent quelques éléments d’information nouveaux quant à l’implication des phénomènes de glycation sur les propriétés des érythrocytes et sur leur capacité à altérer la fonctionnalité de cellules endothéliales et offrent des pistes de perspectives de recherche mécanistique. Une meilleure compréhension de l’impact des phénomènes de glycation et de leurs conséquences tissulaires, ainsi que des moyens de les limiter, pourrait participer dans l’effort de recherche des stratégies thérapeutiques contre les désordres vasculaires de la personne diabétique.

Monsieur Nathan AKY soutiendra publiquement ses travaux de thèse intitulés Apport de l'intelligence artificielle dans le domaine des villes intelligentes : application à l'assistance des personnes à mobilité réduite en milieu urbain dirigés par Monsieur REMY COURDIER et Monsieur Sylvain GIROUX en co-tutelle avec l'université de Sherbrooke (CANADA) 

Vendredi 06 mai 2022
A partir de 16 h 00
Laboratoire d’Informatique et de Mathématiques Parc Technologique Universitaire Bâtiment 2 2 rue Joseph Wetzell 97490 Sainte Clotilde  
Salle : A177 
A soutenu



Composition du jury :

  • M. REMY COURDIER , université de la Réunion 
  • M. Sylvain GIROUX , Laboratoire DOMUS - université de Sherbrooke 
  • PU Pierre-Emmanuel CECCALDI, Université Paris Diderot
  • M. Denis PAYET , université de la Réunion 
  • Mme Valérie CAMPS , université Paul Sabatier (Toulouse) 
  • Mme Hélène PIGOT, Laboratoire DOMUS - université de Sherbrooke 
  • M. Kévin BOUCHARD , université du Québec à Chicoutimi 
  • M. Flavien BALBO, Laboratoire Hubert Curien CNRS UMR 5516 


Résumé :

La transformation des villes en « villes intelligentes » est un des objectifs que les gouvernements visent depuis une dizaine d’années. Cette transformation touche à plusieurs aspects de la ville, dont l’éco-citoyenneté, la gouvernance durable ou encore la mobilité intelligente. C’est sur cet aspect que nos travaux se focalisent. En effet, malgré une certaine progression depuis quelques années, les personnes à mobilité réduite sont souvent oubliées dans la question de l’amélioration des déplacements urbains grâce aux technologies de l’information et de la communication. Parmi ces technologies, l’intelligence artificielle englobe plusieurs domaines et est en plein essor. Un de ces derniers, l’intelligence ambiante vise à la conception de services interconnectés interagissant avec l’environnement physique réel pour offrir des services visant à supporter les activités humaines. C’est dans ce contexte que se placent nos travaux : l’étude et la construction d’un système ambiant dédié à l’assistance des personnes à mobilité réduite en milieu urbain. Or, plusieurs verrous contraignent la conception d’un tel système. Tout d’abord, dans ces domaines, nous avons remarqué que le vocabulaire des termes issus de ces domaines était inconstant, et que toute la communauté scientifique n’est pas unanime sur la définition de certains concepts. Notre première contribution consiste en une ontologie, décrite en OWL, qui recouvre l’ensemble des éléments et concepts nécessaires à la conception de ce type de systèmes. Ensuite, plusieurs études scientifiques actuelles soulignent le manque de modèle d’architecture générique pour de tels systèmes. Ce faisant, la myriade de solutions proposées dans ce domaine souffre de limites fortes sur le plan de l’interopérabilité et de la réutilisabilité des travaux. C’est pourquoi notre deuxième contribution se traduit en un modèle générique facilitant la conception de tout type de système ambiant dédié à l’assistance. Ce modèle s’appuie sur l’ontologie proposée, tout en gardant les utilisateurs au centre du modèle. Enfin, il a été remarqué que les systèmes ambiants dédiés à l'assistance sont déployés de manière ad-hoc. Soit en simulation, en évaluant statistiquement les sorties du système. Soit en milieu réel, où l'évaluation du système se fait par la même observation statistique des sorties, ou par un questionnaire d'évaluation soumis aux utilisateurs. Nous proposons une approche originale de mise en œuvre de tels systèmes. D'une part, cette dernière se base sur une mise en opération du système par simulation hybride, sur laquelle les éléments réels sont ajoutés progressivement, jusqu'à un déploiement en milieu réel complet. D'autre part, dans le but d'évaluer l'impact direct du système, nous proposons l'analyse de son impact par les outils issus du domaine de l'analyse du réseau social des utilisateurs.


Mots-clés : Systèmes collectifs adaptatifs,modélisation multi-agents distribuée, simulation hardware-in-the-loop, informatique ubiquitaire, ville intelligente, assistance aux personnes à mobilité réduite

Madame Sai Sandhya NARRA Soutiendra publiquement ses travaux de thèse intitulés : Nouvelles approches thérapeutiques pour réduire les réponses au stress associées aux dysfonctions cérébrovasculaires et réparatrices en situation diabétique par des principes actifs vectorisés dirigés par Messieurs Christian LEFEBVRE D'HELLENCOURT et Ravanan PALANYLANDI
 

Mercredi 6 avril 2022
A partir de 14h00
Amphithéâtre Amphi A177 
A soutenu



Composition du jury :

  • M. Christian LEFEBVRE D'HELLENCOURT, université de la Réunion 
  • Mme Archana BHAW-LUXIMON, university of Mauritius 
  • PU Pierre-Emmanuel CECCALDI, Université Paris Diderot
  • Mme Sonia Athina KARABINA, Sorbonne Université 
  • M. Ravanan PALANIYANDI, Central University of Tamil Nadu 
  • M. Muthukalingan KRISHNAN, Central University of Tamil Nadu 
  • M. Philippe GASQUE, université de la Réunion  


Résumé :

Le diabète est un problème majeur de santé publique. Il est caractérisé par une hyperglycémie, une résistance à l’insuline et est associé à des complications macro et micro vasculaires. En situation de diabètes, la concentration de méthylglyoxal (MGO) est augmentée. Le MGO est un précurseur des produits avancés de glycation (AGE) et il induit un stress oxydatif, une inflammation et un stress du réticulum endoplasmique. Ces Stress jouent un rôle important dans les dysfonctions endothéliales et de la barrière hématoencéphalique ainsi que dans le retard de réparation des lésions. L’objectif de ma thèse a été d’améliorer la délivrance de curcumine, une molécule d’origine végétale. La curcumine a plusieurs effets bénéfiques tel que des activités anti oxydantes et anti inflammatoires, mais ces effets sont limités par son hydrophobicité. Des nanovecteurs tel que des protéines de hautes densités (HDL) ou des micelles peuvent améliorer la délivrance de la curcumine. L’effet de la curcumine, vectorisée par des HDL ou par des micelles, a été évaluée dans deux modèles différents : la protection de cellules endothéliales en présence de MGO in vitro et in vivo, la régénération de la nageoire caudale chez le poisson zèbre. Des nanoparticules de rHDL associées avec la curcumine (Cur-rHDLs) ont été préparées par ultracentrifugation après avoir mélangé brièvement les HDL avec la curcumine. Une analyse par LC-MS/MS a permis de quantifier la curcumine associée aux HDL. Les cellules endothéliales cérébrales Bend3 ont été prétraitées 1 heure en présence de rHDL, de curcumine ou de Cur-rHDLs puis incubées en présence de MGO. Sur des cellules traitées par du MGO, la Cur-rHDLs a montré un effet protecteur en réduisant la cytotoxicité, la production d’espèces radicalaires d’oxygène, le stress du réticulum endoplasmique et la condensation de la chromatine. Elle améliore également l’intégrité des cellules endothéliales compromise par le MGO. La Cur-rHDLs a un effet synergique en comparaison des effets de la curcumine ou des rHDLs seuls. Des micelles de polysaccharide d’algues (des carraghénanes) associées avec de la curcumine (Cur-micelles) ont été préparées en copolymérisant des oligocarraghénanes (carraghénanes digérées) avec du polycaprolactone. La curcumine a été associée aux micelles par la méthode d’évaporation de l’acétone. Les Cur-micelles ont été caractérisées par des analyses de spectroscopie de résonance magnétique nucléaire et de diffusion dynamique de la lumière. Dans ce modèle, les Cur-micelles augmentent le recrutement des macrophages et des neutrophiles au site de la lésion ainsi que la taille de la surface de la nageoire régénérée. Les Cur-micelles ont également un effet synergique en comparaison des effets de la curcumine ou des micelles seules. Ces travaux montrent les effets bénéfiques des Cur- rHDLs sur des cellules endothéliales en présence de MGO et des Cur-micelles sur la régénérescence de la nageoire caudale des poissons zèbres. Ils permettent une meilleure compréhension de ces approches et ouvrent de nouvelles perspectives de recherche pour le développement de thérapies dans le cadre de complications vasculaires associées au diabète.

Mots-clés : nanoparticules, composés actifs, réponses au stress, dysfonctionnement cérébrovasculaire, cicatrisation régénérative

Madame Eva-Isméry OGIRE Soutiendra publiquement ses travaux de thèse intitulés Souche épidémique Réunion 2018 du virus de la dengue de sérotype 2: Caractérisation de la protéine Non-Structurale 1 (NS1) dirigés par Monsieur Pr. PHILIPPE DESPRES et  Madame Dr. Marjolaine ROCHE
 

Vendredi 1er avril 2022
A partir de 14h30
Amphithéâtre Charpak
A soutenu



Composition du jury :

  • DR Dorothée MISSE, IRD UMR 224 de Montpellier 
  • PU Nathalie CHAZAL, université de Montpellier 
  • PU Pierre-Emmanuel CECCALDI, université Paris Diderot
  • DR Vincent LOTTEAU, INSERM UMR 1111 Lyon            
  • MCF-HDR Marjolaine, ROCHE, université de La Réunion 
  • PU Philippe DESPRES, université de la Réunion


Résumé :

La dengue est une arbovirose majeure en santé publique dont l’agent étiologique est le virus de la dengue (DENV) qui appartient au genre flavivirus (famille Flaviviridae). DENV est composé de 4 sérotypes (DENV-1 à DENV-4) qui sont tous transmis à l’homme suite à la piqûre par les moustiques du genre Aedes. Plus de la moitié de la population mondiale est concernée aujourd’hui par la dengue et plus particulièrement celles vivant dans les régions tropicales et subtropicales des Amériques, de l’Asie et de l’Océanie qui sont infestées par les moustiques vecteurs de la maladie. L’infection par les quatre sérotypes de DENV est responsable d’un large spectre de manifestations cliniques et certains individus développent une fièvre dengue qui peut aboutir à une dengue sévère (ou dengue hémorragique) pouvant entraîner la mort. La région du Sud-Ouest de l’océan Indien (SOOI) est concernée par la dengue avec une épidémie de DENV-2 qui a démarré en 2018 à La Réunion. La souche virale responsable de l’épidémie appartient au génotype « Cosmopolitan » et a été probablement importée des Seychelles. Peu d’informations sont disponibles sur les caractéristiques biologiques des DENV-2 « Cosmopolitan » présents dans le SOOI. En réponse à l’épidémie de DENV-2 de 2018, l’UMR PIMIT a lancé une étude générale sur la souche virale RUN-18 qui a été isolée à La Réunion. Dans le cadre de mon projet de thèse, je me suis plus particulièrement intéressée à la protéine non-structurale NS1 de RUN-18 qui participe à la réplication virale mais qui est aussi retrouvée excrétée des cellules infectées sous la forme d’un hexamère associé aux lipides. La forme soluble sécrétée de NS1 contribue au pouvoir pathogène de DENV en perturbant les fonctions de l’endothélium vasculaire. J’ai développé un projet de recherche sur la caractérisation de la protéine NS1 RUN-18 produite sous la forme d’une protéine recombinante rNS1 exprimée dans les cellules hépatocytaires humaines Huh7. Une analyse comparative a été menée entre la rNS1 RUN-18 et celle de la souche épidémique de DENV-2 « Cosmopolitan » isolée en Tanzanie en 2014 (rNS1 DES-14). rNS1 RUN-18 est faiblement exprimée et sécrétée des cellules Huh7 en comparaison de ce qui est observé avec rNS1 DES-14. Quatre changements d’acides aminés aux positions NS1-128/131/272/324 différencient NS1 RUN-18 et DES-14. Par mutagenèse dirigée, j’ai démontré que les résidus lysine aux positions 272 et 324 jouent un rôle déterminant dans le faible niveau d’expression et de sécrétion de rNS1 RUN-18. L’introduction des substitutions R272K et R324K dans rNS1 DES-14 réduit fortement le niveau d’expression de la protéine dans les cellules Huh7 avec en parallèle une importante libération de LDH associée à une diminution du métabolisme mitochondrial, signatures d’une cytotoxicité accrue. Je me suis ensuite intéressée à l’interaction des rNS1 RUN-18 et DES-14 avec les lipides des cellules hépatocytaires. J’ai montré que la forme soluble de rNS1 peut s’associer aux apolipoprotéines B et A1 produites par les cellules Huh7. Aussi, la forme sécrétée de rNS1 a la capacité d’interagir avec les cellules endothéliales amenant à une diminution marquée de la perméabilité des monocouches de cellules endothéliales ainsi qu’une activation des voies de l’inflammation associé à un stress oxydatif. L’ensemble de mes travaux de thèse a permis d’apporter des informations originales sur la protéine NS1 de la souche épidémique Réunion 2018 DENV-2 en termes de données biochimiques, biologiques et physiopathologiques qui permettront de mieux comprendre le pouvoir pathogène des DENV-2 génotype « Cosmopolitan » retrouvées dans le SOOI.


Mots-clés : arbovirus, dengue, NS1, interactions hôte-pathogène, apolipoprotéines, cellules humaines

Monsieur Teddy Caderby, Maître de Conférences, (section C.N.U. : 74), présentera ses travaux intitulés « Analyse biomécanique de l’adaptabilité motrice chez l’humain : Influence de facteurs endogènes et exogènes sur le maintien de l’équilibre postural et la performance motrice » sous le parrainage de Monsieur Georges DALLEAU le :

 

Vendredi 8 juillet 2022 à 15h00

Amphithéâtre 120D - Campus du Tampon
 

La soutenance se fera également en visioconférence via ce lien :

https://univ-reunion-fr.zoom.us/j/85652172375 

ID de réunion : 856 5217 2375


Composition du jury :

 

·Madame Laurence CHEZE, Professeur, Université Claude Bernard Lyon 1, Rapporteure

 ·Monsieur Alain HAMAOUI, Professeur, Université Paris Saclay, Rapporteur

 ·Monsieur Bruno WATIER, Professeur, Université Toulouse 3 Paul SABATIER, Rapporteur

 ·Monsieur Georges DALLEAU, Professeur, Université de la Réunion

 ·Madame Marie-Paule GONTHIER, Professeur, Université de la Réunion


Résumé :
Ce mémoire d’habilitation à diriger des recherches présente une synthèse des travaux menés depuis mon doctorat. Ces recherches portent principalement sur l’étude biomécanique des adaptations motrices mises en œuvre par l’être humain lorsque celui-ci est soumis à des facteurs endogènes (pathologie, vieillissement, etc.) et exogènes (port de charge, obstacle à franchir, etc.) susceptibles d’altérer l’équilibre postural et la performance motrice. La première partie de ce mémoire traite des études portant sur les adaptations biomécaniques du processus d’initiation de la marche (i.e., la phase d’amorce de la marche) induites par différents facteurs endogènes et exogènes. Outre de contribuer à la compréhension de l’adaptabilité des ajustements posturaux face à des contraintes posturales chez l’adulte jeune et sain, ces travaux permettent également de mettre en évidence les conséquences de l’obésité et de la perte de poids chez les personnes en situation d’obésité sur l’efficacité des ajustements posturaux anticipateurs ainsi que sur la performance motrice et la stabilité posturale durant l’initiation de la marche. La seconde partie de ce mémoire concerne nos travaux sur les adaptations biomécaniques et énergétiques de la marche induites par le diabète de type 2, qui incluent le développement de méthodes d’estimation de la dépense énergétique à partir de capteurs embarqués pour la population diabétique. Je présente également dans cette partie nos recherches en cours visant à mieux comprendre les facteurs responsables des dégradations de la performance et de l’économie de marche chez les personnes diabétiques de type 2 et aussi nos travaux sur le développement de solutions non-médicamenteuses pour améliorer la mobilité et la santé de ces personnes. La troisième partie de ce mémoire traite de nos recherches sur les adaptations biomécaniques induites par le vieillissement au cours de tâches motrices de la vie quotidienne, à travers l’étude du moment cinétique du corps complet et de son contrôle grâce à l’approche Uncontrolled Manifold. Dans cette dernière partie, j’expose également les travaux que nous menons actuellement sur l’identification de marqueurs des dégradations de la mobilité et du risque de chute chez les personnes âgées, mais aussi les solutions biotechnologiques en cours de développement pour augmenter les capacités d’équilibre et la mobilité chez ces individus.


Mots-clés : Marche ; Obésité ; Diabète ; Vieillissement ; Mobilité ; Dépense énergétique ; Locomotion ; Posture ; Activité physique ; Santé

Madame Virginie MOISSON, Maître de conférences, (section C.N.U. : 06), présentera ses travaux intitulés " Le travail et la santé : enjeux des équilibres pour l’individu et l’organisation " le  :
 

Mercredi 9 mars 2022
A partir de 11h
Salle Recherche - IAE

A soutenu



Composition du jury :

  • Madame Nathalie COMMEIRAS, Professeur, Université de Montpellier 2
  • Madame Céline DESMARAIS, Professeur, Haute Ecole d’Ingénierie et de Gestion du canton de Vaud
  • Monsieur Mathieu DETCHESSAHAR, Professeur, Université de Nantes
  • Monsieur Philippe JEAN-PIERRE, Professeur, Université de La Réunion
  • Monsieur Johannes SIEGRIST, professeur, Institute of Medical Sociology
  • Monsieur Patrick VALEAU, Professeur, Université de Rennes 1

 


Monsieur Fabrice FOLIO, Maître de conférences hors classe, (section C.N.U. : 23), présentera ses travaux intitulés " « Refoulé et recentré » : dynamiques touristiques et patrimoniales en Afrique du Sud et au Mozambique " sous le parrainage de Monsieur Jean-Michel JAUZE le  :
 

Mardi 19 avril 2022
A partir de 14h30
Amphithéâtre ELIE - UFR Lettres et Sciences Humaines

A soutenu
 


Composition du jury :

  •     Madame Catherine FOURNET-GUÉRIN, Professeur, Sorbonne Université
  •     Madame Maria GRAVARI-BARBAS, Professeur, Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne
  •     Monsieur Jean-Michel JAUZE, Professeur, Université de La Réunion
  •     Monsieur Gilles LAJOIE , Professeur, Université de La Réunion
  •     Madame Héléne MAINET Hélène, Professeur, Université de Clermont Auvergne
  •     Monsieur François TAGLIONI, Professeur, Université de La Réunion


Résumé :

Ce mémoire d’H.D.R. s’organise autour d’une pensée géographique ancrée sur les notions de refoulement et de recentrage/recodage.
Le terrain concerné se situe en Afrique australe (Afrique du Sud et Mozambique), délimité par six espaces urbains prioritaires : Johannesburg et Pretoria sur les hautes terres sud-africaines ; Durban et Pietermaritzburg dans la province littorale du KwaZulu-Natal ; Maputo et Matola sis dans la partie méridionale mozambicaine.
Le phénomène de « Dynamiques des marges patrimoniales » se situe au cœur du travail analytique et systémique mené, lequel repose sur plus d’une décennie de recherche.
La réflexion porte sur les recompositions et la (re)valorisation de lieux géographiques et de faits historiques, par une mise en valeur à la fois touristique et patrimoniale.
Elle cible la place et l’évolution de sujets tenant des « marges ». Ces dernières peuvent se considérer comme des objets-lieux périphériques et/ou refoulés au très fort potentiel mémoriel (soit aussi l’idée d’une ressource de territoire). Leur passé demeure effectivement attaché à une histoire pesante ou douloureuse ; il se voit ré-exalté sous diverses formes.
Au final, la patrimonialisation touristique des matériaux « sensibles » met en interrelation enjeux et temporalités. Elle s’ouvre à un public chamarré et permet d’apprécier différentes stratégies d’acteurs détenant un agenda précis. Elle finit aussi par exprimer des phénomènes de territorialisation et de mémorialisation.


Mots-clés :

Afrique du Sud ; Mozambique ; villes ; patrimoine culturel ; tourisme ; mémoire ; marges ; objets-lieux ; recodage ; enjeux ; répercussions spatiales

Les soutenances des années précédentes